les pyramides et le sphinx de Gizeh (Egypte)

Publié le 20 Octobre 2011

 

JO1639

 

 

 

  JO1942

 

 

 

 

la grande pyramide du plateau de Gizeh (ville d'Égypte, située sur la rive gauche du Nil, face à la vieille ville du Caire) se dresse en amont du delta du Nil, dans la Basse Egypte et fut construite par le pharaon Khéops

elle fait partie des sept merveilles dumonde antique et fut édifiée il y a plus de 4500 ans. Elle est la seule à avoir survécu jusqu'à nos jours.

La pyramide de Khéops atteignait 146 mètres de hauteur (actuellement 138 mètres) pour une base de 230 mètres et une pente de 51° 50’.

Celle de Khéphren a une pente de 53° pour une hauteur de 143,50 mètres et une base de 215 mètres.

Quant à celle de Mykérinos elle mesurait 66 mètres de hauteur pour une base de 105 mètres et une pente de 51° 20’.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyramides_d'%C3%89gypte

 

 

JO1944

 

 

 

Le sphinx de Gizeh sculpture monumentale taillée dans un promontoire naturel dans le roc se dresse devant les grandes pyramides .

Il est aussi surnommé par les Arabes Abou al-Hôl (« père de la terreur »).

D'une longueur de soixante-treize mètres, d'une hauteur de vingt mètres et d'une largeur de quatorze mètres

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sphinx_de_Gizeh

 


JO1941


 


JO1940


 


JO1943

 

petit rappel

les sept merveilles du monde antique

la pyramide de Khéops de Memphis (Gizeh ou Gizâ), en Égypte

les jardins suspendus de Babylone, en Mésopotamie (Irak actuel)

la statue chryséléphantine de Zeus en majesté dans son temple d’Olympie, en Élide (Grèce actuelle)

le temple d'Artémis à Éphèse, appelé aussi l’Artémision, en Ionie, Asie Mineure (Turquie actuelle)

le tombeau de Mausole, dit le Mausolée, à Halicarnasse, en Carie, Asie Mineure (Turquie actuelle)

la statue de bronze d’Hélios, dite le Colosse de Rhodes en Grèce

la tour-fanal de Pharos, dite le Phare d'Alexandrie en Égypte

source : www.fr.wikipedia.org/

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par philae

Publié dans #EGYPTE

Repost 0
Commenter cet article

Un passant 06/02/2016 17:03

L'auteur Sandrine Desse, dans son roman, L'histoire proscrite, propose une théorie assez intéressante à ce sujet:
"...Ebloui, Cyril caressa respectueusement la pierre du
Sphinx. Tout à son bonheur, il en oublia les hommes
armés qui les escortaient. Alexis le couvait d’un regard
souriant. Dominique, en sueur, peinait à les suivre. Son âge
et son poids ne s’accommodaient pas à cette torride
chaleur.
« – Je suis en train de crever d’avoir fait trois pas et tu
voudrais me faire croire que ce sont des humains qui ont
construit ça ? Si c’était le cas, il y aurait plus de squelettes
que de grains de sable, ici ! Alexis lui tapota doucement le
ventre du bout de son index.
– Cher ami, je pense que le principal secret réside dans
une nourriture moins riche…
– Ils étaient sensés porter bien plus sur leur dos que
moi sur le ventre… Bon Dieu, je suis en train de cuire !
Cyril lui lança un regard incrédule, puis son visage
s’illumina.
– Si ça a l’air impossible, c’est qu’ils ne l’ont pas fait.
L’explication la plus logique est toujours la plus proche de
la vérité. Les théories les plus folles circulent pour
expliquer le mode de construction de ces monuments. Une
des théories qui fâchent le plus les égyptologues est celle de
la pierre réagglomérée à partir de calcaire désagrégé émise
par Joseph Davidovits en 1978. Et pourtant, les dernières
recherches scientifiques tendent à lui donner raison,
d’autant plus que le calcaire argileux est naturellement
présent sur les lieux de la construction. Sa théorie visait à
trouver une réponse pratique aux difficultés liées au
transport, au levage ou à l’ajustement très serré des blocs,
ainsi qu’à d’autres questions réputées insolubles comme la
fabrication des statues et des vases de pierre dure aux
formes fines et à l’aspect de surface soigné qui semblent
impossibles à réaliser par des méthodes de taille, surtout à
une époque où l’outillage était essentiellement de pierre et
de cuivre. Joël Bertho va dans ce sens en affirmant que
d’importants blocs de pierres concaves et convexes
s’assemblent parfaitement au millimètre près ce qui est
impossible à faire en taillant les pierres. Avec une
extraordinaire mauvaise foi, Jean-Claude Golvin a retoqué
ces théories en répondant que la provenance de toutes les
sortes de pierres constituant les pyramides est parfaitement
connue, les pierres des assises étant en calcaire silicieux
provenant de Gizeh même où les carrières sont encore
visibles, le parement venant de Tourah et le granite des
chambres funéraires étant issu des carrières d’Assouan. Il
ajoute en conclusion qu’il ne voit pas pourquoi les
Egyptiens se seraient compliqué la tâche en fabriquant de
la pierre alors qu’ils en avaient à revendre. On pourrait lui
répondre en lui disant qu’ils l’ont fait pour les mêmes
raisons que nous préférons utiliser aujourd’hui le béton
pour nos constructions. Ça facilite la manutention, et ça
améliore l’étanchéité et la solidité de la structure. Mais si je
crois que Davidovits a raison sur le principe, je crois qu’il
se trompe sur la méthode. Il est compliqué de trouver de
l’eau dans le désert, or c’est un élément essentiel pour
agglomérer la poudre de calcaire et un liant quelconque.
Par contre, le soleil est généreux… Avez-vous entendu
parler du four solaire d’Odeillo ? Grâce à lui, on peut
obtenir en quelques secondes des températures supérieures
à 3500°C. Pour en construire un, il suffit de savoir
fabriquer des miroirs. Or, on en a régulièrement retrouvé
dans les sépultures. Et le calcaire entre en fusion à 840°C
seulement. Ce sont bien des pierres moulées. Fondues et
moulées. Ces hommes ne se sont pas inutilement épuisés à
transporter ces pierres monumentales. Ils ont tout
simplement transporté des sacs de poudre calcaire jusqu’au
four solaire et les ont fondus puis moulés directement sur
place, un peu comme nous le faisons avec une
bétonnière…
– Enfin, Cyril, on ne peut pas faire fondre une roche…
Objecta doucement Dominique.
– Ah, c’est nouveau, ça ! Et le magma, c’est quoi, à
votre avis ? De la roche fondue ! Ils n’étaient pas plus bêtes
que nous, nos anciens… Il n’y a aucune raison qu’ils
n’aient pas compris ce phénomène naturel. J’en veux pour
preuve qu’une étude paléomagnétique des deux grandes
pyramides d’Egypte a été récemment menée. Elle est basée
sur l’hypothèse que si les blocs ont été fabriqués in situ par
agglomération leurs moments magnétiques auraient été
tous parallèles, orientés à peu près dans la direction nordsud.
Toutefois, si les pyramides ont été construites à partir
de blocs naturels, extraits et transportés depuis les carrières
voisines, ayant subi une rotation aléatoire au cours du
transport et de la construction, alors les directions de leurs
moments magnétiques seraient orientées au hasard.
L’étude conclut que les paléodirections des trois
échantillons présentent l’orientation commune nord-sud,
ce qui permet de penser qu’ils ont été effectivement
produits in situ.
– Je veux bien, Cyril, mais si le revêtement des
pyramides est effectivement en calcaire, si on le soumet à
une décharge électromagnétique, elles tombent en
poussière. Remarqua Alexis.
– Le docteur Philip Callahan a mesuré le calcaire qui
couvre la grande pyramide. Il est diamagnétique. Le granit
rose utilisé à l’intérieur du bâtiment est en revanche l’une
des substances les plus paramagnétiques qui existent. C’est
un sarcophage efficace contre le magnétisme et qui permet
de protéger les matériaux du monument. Il n’est d’ailleurs
pas exclu que des grains de silice aient été volontairement
ou accidentellement mélangés en quantité infinitésimale
au calcaire en fusion, l’émaillant de petits morceaux de
verre qui est un bon isolant si je ne m’abuse.
– Vous avez raison, mais je ne vois pas de traces de
verre autour de nous. Un four d’une puissance telle qu’il
permet la fusion du calcaire aurait transformé le sable qui
l’entourait en verre et nous en aurions des traces visibles !
– Et le verre lybique ! Il y en a 6500 km carrés… Que
vous faut-il de plus ?
– Le désert lybique… Ce n’est pas à côté ! Ça ne plaide
pas en faveur de la fusion et du moulage in situ…
– Je vous le répète : ne les prenez pas pour des idiots,
ces Egyptiens ! Ce verre lybique n’est pour moi que la
preuve qu’ils ont testé leur méthode et leur matériel avant
de passer aux choses sérieuses. On n’a pas construit la
première bétonnière sur le chantier de l’Empire State
Building, nous !
– Alors pourquoi n’y a-t-il pas de verre autour des
pyramides ?
– Parce que le four n’était pas au sol, tout simplement.
Puisqu’il est communément admis qu’ils maîtrisaient l’art
des échafaudages… Je ne vois pas ce qu’il y a d’impossible
à cela…
– CQFD ! Conclut Dominique en lui donnant une
grande bourrade dans l’épaule...."

Buddha 29/10/2011 23:37


un site incroyable !


Latil 28/10/2011 20:33



Je revois avec plaisir toues ces merveilles que j avais découvertes avec ma Femme en 87, un voyage innoub liable, je n ai jamais revu autant de belles choses le long d un fleuve.


Bonne soirée Philéa


Latil



Marine D:0044: 26/10/2011 09:46



Ah ok j'ai compris là était mon erreur, excuses moi Philae et merci !



Néfertiti 24/10/2011 19:12



Superbe article très documenté, ce site est vraiment magnifique et grandiose c'est un très bon souvenir.... bonne soiréé à bientôt...



Mina/Jacqueline 22/10/2011 21:24



De bien beaux souvenirs pour moi aussi!! Mais il y avait de la brume à couper au couteau!!!!


Bises romaines



Nanounita 22/10/2011 15:04



Ce sont vraiment de vieilles pierres! J'y suis allée en 1973 et j'ai toujurs rêvé y retourner mais je vais attendre un peu car lap aix me semble encore incertaine. Merci de ce passage.



lely-ane 22/10/2011 03:45



J'aimerais un jour y aller ! Passe une belle soirée.


Bisous xxx



la-fond-du-bournac 21/10/2011 20:49



respect pour ces bâtisseurs d'un autre temps .... j'aime beaucoup !



isdael 21/10/2011 15:59



Heureuse d'avoir beaucoup voyagé en temps de paix  en ce moment y aller ne m'inspire pas !!!!!!!!!!!!!






chemin de tables 21/10/2011 09:14



je ne connais pas du tout l'Egypte mais je pense que ça doit être particulièrement impressionnant et passionnant à visiter


meric du partage


bisous


patricia



labaronne 20/10/2011 22:21



j'aimerais les voir pour de vrai, mais bon....en attendant tes images sont un peu un voyage



Perrine 20/10/2011 17:50



ces pyramides sont grandioses. Merveilleux patrimoine pour ce pays.


A nientôt



daphne44 20/10/2011 17:27



L'Egypte c'est un rève de voyage , de beaux clichés



Claude 20/10/2011 15:23



Bonjour Philae. Merci pour le partage. Tes photos sont magnifique, j'aime beaucoup la composition de la troisième. Je te souhaite une agréable journée. Amitiés Claude



Malika 20/10/2011 14:41



J'aimerais aller voir les pyramides.



Marcozeblog 20/10/2011 14:26


J'y suis allé il y a presque 15 ans. C'est impressionnant de majesté et émouvant par son histoire millénaire. Juste dommage que ce soit si proche de la ville. Sur les photos, on a toujours
l'impression que c'est perdu dans le désert. Biz


clara65 20/10/2011 12:58



Ca au moins ce sont de vieilles pierres, c'est le moins que l'on puisse dire !


Toujours très intéressant de ce pencher sur ce berceau de l'humanité.


Bien amicalement.



Fabymary POPPINS 20/10/2011 12:50



très beau, tu y es allée je suppose, et en ce moment c'est le theme égypte aussi sur des décos de tables. bises